Road Trip au Québec #3: Direction Charlevoix !

Salut copain voyageur !

Bienvenue dans les lignes de ce nouvel article !

Aujourd’hui nous reprenons la route de notre trip Québécois, en direction de notre région favorite de la belle province : Charlevoix.

Cet article te contera les deux premiers jours que nous y avons passé. On te fera découvrir l’esprit du Québec au travers de belles rencontres, mais aussi des paysages grandioses, un très bon plan logement, des endroits insolites …

La richesse des terres de Charlevoix s’ouvre à toi ! Alors viens, on y plonge tête la première !

Québec / Pointe au Pic

 

En quittant la ville de Québec, on longe le puissant fleuve Saint Laurent, cet axe naturel par lequel sont arrivés les explorateurs français, il y a des siècles. Nous prenons en sens inverse la course de leur voyage en prenant la direction de l’embouchure alors qu’au dessus de nous, les oies sauvages suivent le courant des découvertes en survolant le fleuve direction le sud. Il est incroyable de voir ces oiseaux majestueux survoler le Saint Laurent, comme si celui-ci était, pour elles, une véritable autoroute. Leur vol élégant embellit d’autant plus le décor de la route 138 qui, en longeant le fleuve, offre des points de vue superbes sur l’île d’Orléans et les chutes de Montmorency.

 

P1010095P1010099P1010106

 

Après quelques kilomètres de route, nous arrivons au premier lieu que nous souhaitions te faire découvrir. Devant les arbres rouges que l’automne a colorié, se détachent deux flèches d’un blanc de marbre. Ces deux pointes semblent piquer le ciel bleu avec toute la puissance de leur architecture monumentale. Tu l’as certainement compris, nous sommes devant un lieu religieux, mais pas n’importe lequel… La basilique Sainte Anne de Beaupré.

 

P1010108P1010113P1010117

 

Construite à partir de 1923 et consacrée en 1976, cette église « moderne » est un chef d’oeuvre d’architecture néo-romaine. Elle est dédiée à Sainte Anne, Sainte patronne civile et ecclésiastique du Québec. Sa beauté extérieure est déjà à couper le souffle mais sans comparaison avec les intérieurs, faits de fresques en mosaïques et de tableaux relatant la christianisation pacifiste des Amériques par les Français. Bien que non-terminée, cette basilique renvoie une sensation de beauté enivrante. C’est peut-être pour cela qu’on lui prête aussi des vertus de lieu à miracles ; il suffit de voir le nombre de cannes laissées par des pèlerins pour se rendre compte de la puissance spirituelle de l’endroit.

 

Petite anecdote sympa : En 1993, Jacques Demers, alors entraîneur des légendaires Canadiens de Montréal (Le pus grand club de Hockey de l’histoire ! Dont PM est un vrai Fan !) vient faire un pèlerinage à Sainte Anne de Beaupré. Le but de sa visite est clairement de demander à Sainte Anne sa protection et son aide divine. Oui, car Les Canadiens sont alors dans une période de doute sportif  et dans quelques jours ils doivent jouer deux matchs de séries de la Stanley Cup ( Le plus grand trophée en Hockey ) face aux Nordiques de Québec. Le résultat dépassera les espérances de Demers car les Canadiens battèrent effectivement les Nordiques, mais remportèrent surtout cette année là leur 24ème et dernière Stanley Cup à ce jour. Légendaire!

 

Après cet arrêt cultuel et culturel, on te propose de rouler un peu en direction du Nord/Est pour rejoindre la jolie ville de Baie Saint Paul, ville d’artistes où il fait bon se balader et flâner un peu. A sa sortie, en direction du Nord (toujours), la route 362 t’offre un panorama exceptionnel ! D’ailleurs, un point de vue a été aménagé pour permettre aux voyageurs de faire une halte contemplative. La vue est superbe, ouverte sur la baie de Baie Saint Paul et sur ses reliefs, ainsi que sur l’île aux Coudres qui habille les flots élargis du Saint Laurent. C’est ici que le destin a décidé de mettre sur notre chemin une personne incroyable : Jacques !

 

P1010123P1010126

 

Un peintre amateur qui se trouvait là avec son matériel de peinture et qui, face aux éléments, colorait sa toile avec passion et patience. Il suffit d’une petite phrase pour engager une conversation qui dura plus d’une heure ! PM lui demandait juste s’il pouvait le prendre en photo en train de peindre et l’ouverture et la gentillesse de Jacques nous amena à parler longuement. Nous avons eu le droit à un véritable cour d’histoire sur le Québec où nous avons appris pourquoi le Français subsiste encore de nos jours dans cette enclave Francophone ( Le Français fut longtemps une langue quasi clandestine sous le régime anglais, mais face au nombre de citoyens francophones et se revendiquant comme tels, la couronne dut accepter de faire du Français l’une des langues officielles ). Nous avons également appris que 50% des Québécois contemporains, peuvent se vanter d’avoir dans leurs gênes un métissage amérindien. D’après Jacques, cela explique en partie l’état d’esprit Québécois, calme, respectueux  et avec un rapport à la nature beaucoup plus proche que la plupart des peuples occidentaux. Cette ouverture d’esprit poussa même Jacques à nous dire que le Québec avait besoin de jeunes comme nous pour garder la région vivante et que nombre de Québécois se font une joie de voir l’immigration de jeunes vers leur contrée, et se désolent même de ne pouvoir accueillir plus facilement des familles de réfugiés qui arrivent en nombre en Europe.

Tout cela apporte donc de l’eau à notre moulin quand on dit que l’esprit Québécois est incomparable avec tout ce que l’on connait ailleurs en occident. Jacques nous a ému et notre discussion reste gravée comme un des grands moments de partage de notre périple. Merci Jacques !

Il a bien fallu reprendre la route malgré l’intensité et l’intérêt que nous mettions tous les trois dans cette discussion, retour donc au volant pour avancer vers Pointe au Pic notre lieu de résidence.

 

 

Mais bien entendu, comme de bons voyageurs qui se respectent, nous avons fait de petits détours, avons cherché les lieux dont le nom nous plaisait et nous sommes écartés de la route principale pour les visiter. Et comme l’heure de midi approchait et que le ventre commençait à se creuser, nous avons décidé de nous arrêter dans le joli petit village de Saint Joseph de la rive. Là, nous attendait une petite boulangerie artisanale qui ne payait pas de mine mais où nous avons acheté des « sous-marin » délicieux qui ont su calmer notre faim.

Manger un sous-marin ?? Oui c’est ainsi que l’on nomme les sandwichs au Québec. Respect de la langue Française et de la forme du sandwich oblige!  

Notre petit pic-nic s’avère donc très sympa, assis au bord du fleuve sur une plage de galets faisant face au musée maritime de Charlevoix, nous profitons de la vue et du soleil qui nous éblouissent à même mesure. Le coco bien plein, nous reprenons la route et gravissons les 18% de la côte qui nous ramène à la route principale ( Première fois de notre vie que l’on voyait une voiture afficher 35L/100km lol ).

 

P1010132P1010140P1010143

 

Vient alors une étape insolite du voyage ! L’arrêt obligatoire pour admirer les Alpagas de Charlevoix ! Le Québec prendrait presque alors des accents de Pérou. Ces jolies bestioles, proches du lama, fournissent une laine d’une douceur reconnue dans le monde entier ! Tu pourras d’ailleurs trouver bon nombre d’articles en laine d’alpaga dans la boutique proche des enclos 😉

 

 

Un peu plus loin sur la route, sur ta droite, se trouve la sortie menant à cap aux oies. C’est là que nous avons vécu la seconde belle rencontre de notre journée de route et de balade. La route qui mène à ce village est magnifique ! Elle est bordée de vieilles maisons de bois grisées par le temps, qui offrent de magnifiques photos grâce aux contrastes que l’automne provoque. Elle serpente sur les hauteurs du massif de Charlevoix, dégageant des vues extraordinaires sur le fleuve. On te conseille de continuer quelques centaines de mètres sur cette jolie route, jusqu’à ce que tu rencontres une belle maison en bois peinte de blanc et de bleu.

 

 

Dans son jardin, tu verras l’oeuvre d’une vie ! En effet, le propriétaire du lieu, Yvon, s’est passionné, à son entrée à la retraite, pour le modélisme et s’est amusé à reproduire les plus jolies maisons et phares des environs. Son travail est d’une finesse impressionnante, chaque miniature est éclairée de l’intérieur, meublée telle que l’originale, dans la grange cohabitent vaches et cochons miniatures, les murs sont peints ou tapissés… Le détail rend les créations d’Yvon géniales et uniques ! Yvon est, en plus, d’une gentillesse sans pareil ( un vrai Québécois ! ), c’est avec un plaisir non dissimulé qu’il parle de ses ouvrages et t’emmène dans l’atelier où il les conçoit pour te montrer sa dernière création, encore en fabrication. L’occasion de discuter et d’entrer dans les secrets de conception de ces petits bijoux de patience (même les mini fenêtres sont faites en … verre !). Ce joli moment avec notre deuxième artiste de la journée doit malheureusement prendre fin mais Yvon aura marqué nos deux mémoires et nous gardons une miniature de ce bel échange au fond de nos souvenirs.

 

 

Il est maintenant temps de rejoindre notre logement à Pointe au Pic !

Attention, super bon plan !

Pointe au Pic se situe à proximité directe de La Malbaie, cet endroit charmant est connu pour son joli pont de métal blanc menant à une jetée léchée par les flots du Saint Laurent. Le soir, le lieu est éclairé de centaines de petites ampoules faisant ressortir la silhouette métallique de la nuit. Face au pont, s’étale le village typique de la pointe. On se croirait dans nos films favoris de quand nous étions enfants ! De petites maisons en bois peintes de couleurs toutes différentes et alignées face au fleuve à dos de falaise. On pourrait se croire en Norvège sur les Lofoten, un paysage typiquement nordique à la chaleur boisée incomparable !

 

 

Notre Airbnb se trouve dans l’une de ces maisons : La maison bleu également appelée « la maison tire-bouchon » 😉

L’accès se fait par l’arrière de la maison, nous montons un escalier et entrons dans ce qui sera notre lieu de vie pour les huit prochains jours ! Notre surprise fut d’autant plus forte puisque nous avions porté beaucoup d’espoirs sur ce logement, et qu’il les a tous dépassés !

L’endroit est un petit bijoux ! Tout est fait de bois, du sol au plafond ! C’est chaleureux, paisible, ça sent bon le tanin et le vernis. Dans la pièce principale se trouve le lit, un beau salon, une grande table à manger et la cuisine. Dans la seconde pièce, se trouve la salle de bain et sa douche depuis laquelle on peut admirer les étoiles (le toit étant en verre). A peine nos valises posées au sol, nous savons que nous passerons ici de beaux moments et nous nous sentons comme chez nous. On ne sait pas si tu ressens la même chose que nous, mais certains lieux nous apparaissent comme étant faits pour nous, on s’y sent instantanément comme à la maison ! On te laisse le lien pour découvrir ce bel endroit ici 😉

 

P1010184P1010185P1010188P1010189P1010190

 

Nous voilà donc installés pour huit jours, il n’y a plus qu’à aller faire les courses (chose faite en une heure grâce au supermarché situé à cinq minutes en voiture).

Notre première soirée sur Charlevoix se ponctue par une petite promenade au crépuscule (ce qui deviendra notre habitude du séjour) sur la digue adjacente au pont blanc. Chance ou cadeau d’accueil, nous observons alors aux derniers rayons du soleil, les silhouettes de deux petits rorquals qui se baladaient dans la baie. Ajoutons à cela deux phoques gris curieux et nous voilà la tête pleine d’images et de jolies rencontres pour clôturer cette belle journée de voyage.

On te laisse donc là copain voyageur, au premier soir de notre grande aventure sur Charlevoix ! Mais comme d’habitude, nous revenons vite pour te raconter la suite de ce beau voyage au coeur de la nature Québécoise.

On te dit à très bientôt ! En attendant on se retrouve sur Facebook et Insta pour plus de contenu et de partage 😉

 

 

 

 

 

 

  

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s