Road Trip au Québec #2: Parc de la Jacques Cartier

Salutations à toi copain lecteur voyageur !

Nous espérons que notre premier blogpost t’a plu !? Si tu ne l’as pas encore lu (et ce n’est pas bien ! lol 😉 ), tu peux le retrouver en cliquant vite ici 😉 Il te fera vivre les deux premiers jours de notre trip Québécois, du départ de Paris à notre visite de la ville de Québec.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous te raconterons notre troisième jour du voyage. Une journée bien sportive, qui nous en a bien fait baver… Mais la traite en valait la raclette (oui on vient de l’inventer et alors !? :-p). Journée sportive donc, mais qui finira (si tu es sage) par un conseil gourmand de haute voltige !

Allez zou ! Chausse tes chaussures de rando, on est partis !

Jour 3 : Québec / Parc de la Jacques Cartier / Québec

Départ matinal en empruntant la 175 Nord depuis notre logement. En ce tout début octobre les couleurs automnales sont déjà au rendez-vous dans la région de Québec et la route en est d’autant plus agréable. La demi heure de voiture passe donc très vite jusqu’à l’entrée du parc national.

Comme partout ailleurs, tu devras t’acquitter d’un droit d’entrée de 8,5$CAN par personne pour accéder à l’intérieur de la zone naturelle protégée. Oui, il faut payer, mais dis-toi que c’est pour la bonne cause car l’argent récolté sert à la réfection des sentiers de rando et à la protection de l’environnement du parc.

P1010031

Ayant, bien entendu, bien préparé notre voyage, nous savions depuis un long moment que nous nous dirigerions vers le sentier du Draveur Nord. Ce que nous ne savions pas, c’est que la route asphaltée s’arrête très vite et que les dix derniers kilomètres en voiture sont fait de pistes… Cette rando se mérite ! PM lève donc le pied et commence un long slalom entre les cailloux et les ornières de la route 😀

P1010003

Après l’épreuve Paris/Dakar 😉 nous voilà arrivés à destination ! Et on peut te dire que le paysage est plus que prometteur ! Nous voyons déjà, depuis le petit parking, la puissance géologique qui se dégage du lieu. En effet, le parc couve la rivière Jacques Cartier qui elle même se love dans une ancienne vallée glaciaire aux sommets vertigineux.

Nous sommes donc gonflés à bloc pour aller crapahuter sur les berges de la rivière ! On enfile les doudounes, le sac à dos, on attache les bâtons de randonnée et c’est parti pour une bonne balade de 4/5h et 25 kms 😉

Les premiers kilomètres sont très agréables, ils longent la berge et offrent, par endroits, des ouvertures directes sur de petites plages de sable. L’occasion d’aller tâter un peu la température de l’eau et de faire un brin d’escalade sur les rochers afin de trouver les meilleures ouvertures de vue pour de belles photos. Au milieu des rapides et des couleurs d’automne, il n’est pas difficile de réussir de beaux clichés … d’autant plus que les montagnes se reflètent magnifiquement dans la rivière. Ce moment de quiétude est réellement bienvenue quand tu sais ce qui t’attend ensuite ! (nous, nous ne le savions pas vraiment… lol)

P1010084

Oui, nous aurions du profiter encore plus de ces instants de calme car très vite, le chemin devient beaucoup plus technique et tortueux. Il serpente entre berges et forêt en imposant des changements de dénivelés assez importants et son tracé se fait de plus en plus flou au fil des kilomètres. Heureusement, le paysage enchanteur qui nous entoure fait quelque peu oublier la difficulté du sentier. Les parties en forêt sont impressionnantes par endroits car elles offrent des ouvertures sur des cascades ou des falaises qui en s’érodant libèrent d’énormes blocs de pierre qui jonchent le chemin. La végétation est dense et laisse imaginer qu’à tout moment, nous pourrions croiser ours ou orignal (chance que nous n’avons pas eu …).

P1010045

Nous avons donc parcouru non sans mal, l’intégralité de ce joli sentier, avec au retour, comme à l’aller, de jolies surprises… Des écureuils curieux s’approchent très près et te permettent de les admirer dans leur milieu naturel. Encore une chance de dégainer l’appareil photo 😉 Tic et Tac posent sans rechigner 😀

P1010070

Pour être tout à fait francs, nous avions hâte que la rando se finisse ! La facilité des derniers kilomètres fut salvatrice. Malgré sa difficulté et son côté répétitif (le chemin n’étant pas une boucle mais un aller-retour), cette randonnée offre des points de vue différents des autres et te permet une immersion totale dans l’immensité de la forêt Québécoise.

Nous reprenons la route six heures après notre arrivée au parc de la Jacques Cartier pour un retour sur Québec et une soirée resto géniale 😉

Restaurant « Aux Anciens Canadiens »

Après les efforts de la journée, vient le réconfort de la soirée ! Et pour ça, on te fait découvrir le restaurant « Aux anciens Canadiens« .

Au pied du château Frontenac, un toit rouge se détache du décor de la rue Saint Louis, c’est celui de la maison Jacquet. Cette jolie maison à la façade blanche est la plus ancienne batisse de Québec, elle fut construite entre 1675 et 1676. C’est ici que depuis 1966, le restaurant sert ses plats typiquement Québécois. Autant te dire que le charme du lieu colle parfaitement à la dégustation de plats traditionnels 😉

Nous venons ici pour la deuxième fois et sommes retombés en amour de l’accueil, de la cuisine et du lieu !

Pour te donner un peu l’eau à la bouche, voici quelques plats que nous avons pu déguster :

-Soupe au pois et au lard

-Terrine de Caribou

-Bourguignon de bison

-Tourte à la viande …

Bon ok ce n’est pas diet’, mais comme c’est méga bon on s’en moque complètement ! 😉

Le restaurant propose aussi une jolie carte de vins au verre, dont des vins Canadiens qui valent le coup d’être goûtés ! Oui oui, du vin Canadien et même Québécois !

Enfin, pour finir sur « Aux anciens Canadiens » nous voulions souligner la qualité de leur accueil et de leur service. Nous avions un serveur aux petits oignons ! Il a prit le temps de nous conseiller, de discuter des vins Canadiens et du terroir Québécois et son service a été efficace et fluide. Nous avons passé 2 heures 30 dans ce beau restaurant, sans voir le temps passer et en se disant que l’on reviendra la prochaine fois. On te le dit copain voyageur, ce resto est un incontournable de Québec ! C’est un monument !

On te laisse un lien vers leur site ici 😉

Notre étape à Québec prend fin sur cette belle note gourmande, demain nous reprenons la route pour rejoindre la région de Charlevoix. La partie du Québec que nous portons au plus profond de nos coeurs ! Nous allons t’offrir des paysages et des histoires incroyables, alors rendez-vous dans nos futurs articles 😉

Nous t’embrassons et te disons « à très vite! »

Et en attendant tu peux nous retrouver sur facebook ou insta 😉

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aphadolie dit :

    Quel beauté. J’ai qu’une hâte… Celle d’y retourner.

    Merci beaucoup pour votre partage.

    J'aime

    1. lebontrip dit :

      Merci beaucoup Aphadolie 😉
      Quand on a goûté au Québec on a qu’une hâte c’est de le revoir !

      J'aime

      1. Aphadolie dit :

        J’ai visité le Québec et l’Ontario mais en 5 semaines c’est insuffisant. D’où mon envie d’y retourner. J’ai visité plusieurs pays mais la Canada tient le haut de mes coups de cœur. Bonne journée.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s